Thursday, October 18, 2007

Les soirees Loose de Mr. K. part III : BATS ou l’Adieu Aux Mouchoirs!

Avertissement:
Aux autres membres de Jakartateam: Desole, j’ai pas eu le temps de faire une revue tres soignee, mais je sais que cet episode etait tres attendu donc je poste une ebauche maintenant et je le retravaillerais plus tard.

A tous le monde, en particulier a mes parents: La revue est un peu trash, c'est vrai, mais il faut bien amuser la gallerie, desole si vous etes choques.

Aout 2007, on est trois sur le dancefloor, Mr. X, Moi et un Francais de passage a Jakarta, qu’on nommera Newton. Je le connais pas vraiment ce type, mais j’aime bien m’occuper des nouveaux, leur montrer comment ca marche Jakarta by night. Il me montre une fille tres jolie, la plus belle du BATS ce soir-la. J’ai un peu bu et j’ai envie de me la peter un peu, genre je connais tout, alors je lui dis “regarde le pro en action” en ecrasant ma clope par terre.

La fille en question est avec un pote gay donc pour lui parler, faut d’abord se faire bien voir par lui. Je lui fais la demonstration. Je lance des petits regards au mec, qui voit bien que je le mate... il me sourit, se rapproche et je lui dis : Hi, I’m Mr. K. Elle est bien ta copine, tu nous presentes. Il me fait un grand sourire: Hey, what did you say, I can’t hear you. My name is Michael, meet my friend, Mira and blablabla”. Je commence alors a parler a Mira qui, malgre mon sourire de Chuck Norris, semble resister a mon charme... Uuuuhhh!!!.... Pas de probleme, j’abandonne jamais... Je lui dis que je dois aller aux WC (j’ai vu que le serveur arrivait avec l’addition et j’ai pas envie de banquer pour elle). A mon retour, le fourbe Mr. X s’est incruste, il me dit que Mira est cool, elle lui a paye un verre. Grrrr !!! Je me retrouve donc coince avec Michael, qui me parle de ses sorties au Heaven Club, et se lamente sur la difficulte de rencontrer un homme serieux en Indonesie...

Ici, une photo de la fameuse Mira et son buddy Michael

Au bout d’un quart d’heure, Mr. X, fidele a ces habitudes me fait le coup de grace: un petit baiser dans le cou suivi d'un mot attentionne depose dans le creux de son oreille: “Tu as l’air fatiguee, je peux te raccompagner si tu veux”... Et voila Mr X qui est parti...

Bon ben c’est pas grave, avec Newton on essaye de se reprendre, mais sans succes. A la fermeture, on passe quelques minutes sur le canape de la derniere chance (les filles y attendent leur chauffeur/taxi ou un prince charmant de la derniere minute), situe dans le Lobby du Shangri-La mais pas grand chose non plus. A 3 heures, direction Kota, avec un passage par le Millenium parce que Newton connait pas. On y reste 10 minutes puis on se dit on va aller au Stadium a patte. Sur le chemin, inevitablement, on passe devant les Toko Viagra, qui vendent toutes sortes d’aphrodisiaques au clubbers jakartanais. On est jeune, on est fou, alors on s’arrete a un stand et on demande au gars de sortir toute sa marchandise. On lui prend tout: du Viagra, de la corne de rhinoceros, des gels de massages, des preservatifs en forme de rincette pour baignoire et encore d’autres trucs bizarres... On a les poches pleines quand on arrive aux Stadium et on est super chaud...

Je rencontre un ami qui me dit qu’il y a des controles de police ce soir la, qu’il faut faire attention. Ca me fait un peu flipper alors je jette tout ce que j’ai sur moi a la poubelle, sauf 4 cachets de viagra, et pour cause. Newton a rencontre deux filles, elles sont fatiguees et veulent rentrer. On se regarde dans les yeux avec complicite, on gobe 2 viagras chacun et on rentre a la maison avec elles. Coooool!!

Il a beau etre 4h30 du mat, on est encore en pleine forme... Le Viagra met de 30 a 60 minutes a faire effet, donc on attend avec anxiete... on est tres curieux de savoir ce que ca fait et puis on est completement bourres alors bonjour la rigolade... Les filles aussi commencent a etre chaudes, meme si elles ne comprennent pas trop notre trip.

Arrives aux rails de Manggarai, quelques kilometres avant ma maison, on apercoit des voitures a l’arret. Meeeerrrdddee !!! Les flics attendent en embuscade... En voyant leurs caisses, je me rappelle avoir supplie Dieu pour qu’ils nous laissent tranquilles. Mais il a pas du m’entendre ce soir-la, et je vois un gros policier degueu qui tend la main et fait signe au taksi de se mettre sur le cote. Etre avec deux filles dans une bagnolle a 5 heures du mat’, c’est jamais tres bon. Et ne pas avoir ses papiers sur soi, c’est encore pire.

J’ai pas mon passeport, je sais qu’ils vont etre relouds et ca fait chier. En effet, il me font sortir de la voiture et disent que je dois aller au commissariat. OK, Newton me dis qu’il a envie de rentrer: “Je vais a la maison, file moi les clefs, on t’attends”. Je comprends bien que j’ai plus d’ami a ce moment-la, c’est sa bite qui parle.

Alors que je parle aux flics, je commence a sentir des demangeaisons au niveau du boxer. Je regarde ma montre, ca fait bientot 40 min que j’ai pris le Viagra, et double dose en plus. Je dis que je suis pas tres bien, qu’il faut que je m’assoie, esperant dissimuler mon chapiteau le mieux possible. Ca craint... C’est tellement pathetique qu’au fond de moi j’eclate de rire...

Et le pire est a venir... sans crier garde, le gros policier crie un ordre aux autres en indonesien, et en l’espace de 30 secondes, il n’y a plus personne autour de moi... La vie nocturne commence alors a reprendre ces droits: Manggarai, c’est le repere des transsexuelles, que je commence a apercevoir un peu partout. Il n’y a pas de taxi a cette heure-la donc je dois rentrer a pied. Cela signifie me taper 1 km de travestis avec la gaule... J’ai plus de fierte a ce moment-la de toute facon donc je baisse la tete et j’y vais, faisant du mieux que je peux pour repousser les avances en tout genre (“Me Fuck You Long Time Mister...”).

Quand j’arrive finalement devant ma porte, mon garde me regarde avec un grand sourire. Je sais ce qu’il est en train de se dire; c’est quelque chose comme “Ne t’inquiete pas bonhomme, je vais m’assurer que tout le voisinage soit bien au courant de ta petite viree nocturne”. Je pense a la fille qui m’attends a la maison et ca me rassure... Je sonne a la porte.... pas de reponse... 1 fois, 2 fois, 10 fois, rien !!! Putain c’est pas possible!!! Je telephone a Newton, toujours rien....

A ce moment la j’ai compris que c’etait une soiree loose alors je me fais philosphe... je vais dans le garage, prends un carton et m’endors sur ma quille. 1 heure plus tard, la femme de menage arrive et m’ouvre. Je decouvre Newton au pieu avec les filles en train de dormir. J'en peux plus... Je prends une douche, enfile une chemise, et je pars pour le boulot... Je suis pas content, j’aime pas les lundis matins...

2 commentaires:

Anonymous said...

je taurai jamais laisse tombe moi... mr J ; )

pama said...

oui un peu trash mais tellement bon!!