Monday, October 29, 2007

Les Mini-revues des bars de Jakarta : Pure, Segarra, Ds, Alexis/Bathhouse, Aphrodite

Le Pure, tout en haut du Menara Imperium, est le bar qui remplace Jalan-Jalan, une boite gay. Bien pour prendre un verre, parce que la vue est impressionnante, parce que les canapes sont confortables aussi. Apres, ca donne une sensation de vertige d’etre si haut, et le fait que le bar tourne a 360 degres, ca n’aide pas beaucoup. Apres quelques verres, on sent le sol qui bouge et on a envie de s’assoir. La forme du bar aussi est deroutante, c’est comme un donut ou un bagel coupe en deux. On a du mal a se reperer dans ce boyau interminable. Mon verdict: Marchera pas comme boite mais en resto/lounge tres sympa. Prix assez eleves.

On a essaye le Cafe Segarra aussi, dans le cadre de Sundaze. C’est loin, a Ancol, mais ca vaut le coup pour ceux qui ont envie de sortir de Jakarta pour un moment, au moins dans leurs tetes. Bon, c’est pas Bali non plus, il faudra vous taper le macet pour venir, trouver une place de parking, et la plage est pas vraiment propre. Mais malgre cela, c’est reposant pour un dimanche soir. Venez pour boire un verre.

Le Ds, le bar qui fait l’entree du Blok M, merite aussi un commentaire. On y vient pour s’amuser entre gens du petrole, apres avoir couche ses gamins et plante sa femme devant Desperate Housewives. Tres crade, la premiere fois je suis tombe sur une competition t-shirt mouille. Les filles etait arrive en petite culotte et en debardeur blanc, et 3-4 gros porcs les arrosaient au pistolet a eau et leur touchaient les seins. Une des rares fois ou j’ai vraiment eu honte d’etre un etranger en Indonesie. Par consequent on etait sorti fissa, ce qui nous avait fait zapper la salle secrete du Ds. C’est DN qui l’a decouverte quelques mois plus tard, alors qu’il cherchait les toilettes. Il est bete parce que il y a marque Members Only sur la porte. Pas WC.

La salle est toute petite, c’est tres bizarre. Il y avait 4-5 filles completement a poils, certaines en train de danser, d’autres assises sur les genoux des clients. Ca faisait tres decadent et un peu partouze, on se croirait en Thailande... Je crois qu’on est encore trop jeune pour ces conneries...


Un client heureux au Ds

Toujours dans le trash, l’hotel Alexis, a Ancol, avec la discotheque le Play et le spa qui s’appelle le Bathhouse. C’est un vrai bordel cet endroit, en high class. Au Bathhouse, au 7eme etage, des filles de toutes les nationalites: Des chinoises, des thailandaises, des birmanes, des ouzbeks, des russes et des indos qu’on t’amene par dizaine des ton arrivee pendant que tu sirotes ton verre. Le Play est plus calme. C’est frequente a 90% par des jeunes chinois et ca peu etre assez wild certains soirs. La musique c’est du RnB et de la House. Des filles en petites tenues defilent sur le podium du milieu de la salle, et, clou de la soiree, deux nanas se mettent nues derrieres une toile blanche et simulent l’acte sexuel. On les voit en ombres chinoises faire leur affaire, et je dois bien avouer que meme pour un paster lutherien comme mon ami TG, c’est stimulant.

Enfin, nous terminerons ce pot pourri par un bar pourri, l’Aphrodite. J’aime pas, mais je suis le seul en fait. C’est un des bars les plus populaires de Jak donc c’est pas non plus horrible. Ce qui me derange le plus, c’est qu’il des teles de partout, donc c’est dur de se concentrer quand on parle a quelqu’un, surtout si il y a fashion TV sur un des ecrans. La clientele aussi est un peu bizarre, jaksa-esque je dirais: des gens pas beaux, mal sapes et qui pensent qu’a jouer aux flechettes... un peu trop anglais quoi. Des bons points quand meme: Il y a toujours du monde, la bouffe est bonne, et c’est bien situe pour les rasuniens. Merci a SZ pour les photos de l'Aphrodite:


1 commentaires:

OD said...

Un petit mix de tout ça serait sympa, et pourquoi pas les canap du pure, les teles de l'aphro, les filles de l'alexis et la mer du senarra avec son DJ de ouf. Par contre on evitera les serveurs du senarra, c'etait un peu une bataille rangée pour avoir sa bière et surtout un vrai parcours du combattant mais à refaire de jour pour voir ce que ça donne....